Ca fait un long moment que je me dis qu'il faut que je leste des poupons de portage. J'ai écumé les tutoriels en photos, vidéos, laissé mûrir l'idée dans ma tête (beaucoup), procrastiné (longtemps), et enfin, la semaine dernière, je me suis lancée. 
Voici donc le récit de mes aventures de lesteuse, avec les points forts et les points faibles. 

  • Le matériel qu'il vous faut :

DSC_0737

- un poupon à lester. Il est préférable de le choisir avec un corps souple, et juste les pieds et les mains en plastique. De cette façoon on conserve le maximum d'articulations disponibles. Celui de la photo fait 60cm. Vous pouvez en trouver neufs en vente par correspondance, magasin de jouets. Le mien a été acheté lors d'une promotion avant Noël 8 euros à Leclerc (oui, j'ai procrastiné longtemps). Il faut guetter sur les pubs. Sinon, en vide-grenier ou sites d'occasion. 
- de la garniture. J'ai lu l'article de Kla et décidé de lui faire confiance en choisissant de la semoule fine puisqu'elle avait déjà testé différentes choses. Et je dois dire que je confirme son ressenti : avec de la semoule fine ça marche bien, le résultat est sympa. Ce bébé, malgré ses 60 cm, n'est lesté qu'avec 1,8 kgs de semoule. Un véritable bébé de cette taille est bien plus lourd. Mais un poupon est un poids mort et pèse en ressenti beaucoup plus. De plus je voulais conserver de la place à l'intérieur de son corps pour remettre beaucoup de rembourrage et qu'il soit ainsi bien moelleux. 
- des sacs de congélation
- une paire de ciseaux
- une balance
- une vielle chaussette

  • Comment procéder

- ouvrir et vider le bébé :
Par où? La première vidéo que j'ai vue montrait une ouverture par la tête. Mais pour avoir eu un poupon de portage ainsi lesté entre les mains, je peux vous dire que la tête reste toujours fragile quand le bébé a été décapité. Par ailleurs, ouvrir le bébé par l'entrejambe permet de pouvoir choisir la façon dont ses jambes s'écarteront. Les poupons jouets ne sont pas conçus pour écarter les jambes. Donc on fait d'une pierre 2 coups.
J'ai donc incisé en croix au niveau de l'entrejambe. Presque d'un creux de genou à l'autre, et en remontant un peu sur le ventre et dans le dos.  

DSC_0738

J'ai plié les jambes afin de vérifierr si mon ouverture était suffisante. 

DSC_0739

Ensuite j'ai vidé le poupon de sa ouate.

DSC_0740

Il y en a beaucoup finalement! Le tube en plastique est la colonne vetébrale du bébé. 

DSC_0743

- remplir le bébé :
Après avoir ôté la colonne vertébrale, j'ai commencé le remplissage, par la tête. J'ai mis de la ouate au fond de la tête, puis j'ai introduit le fond d'un sachet de congélation vide en coiffant le cou du bébé avec les rebords du sac. Ensuite j'ai rempli le sac de congélation. Si vous le remplissez avant, le trou dans le cou est trop petit pour introduire le sac dans la tête ensuite. J'ai lesté la tête avec 450g de semoule. J'ai refermé le sachet, puis ajouté de la ouate dans la tête. de cette façon, il y en avait partout autour du sachet et il ne peut pas se promener dans la tête, il est bien centré. 

DSC_0748

Pour le remplissage du corps, j'ai préparé des sachets : 
- 90 g dans les bras
- 130 g dans les jambes
- 800g dans le corps, en 3 sachets différents. L'un se positionne devant la colonne vertébrale, l'autre derrière, et le dernier dessous. 

DSC_0750

J'ai rempli en premier les bras, puis les jambes. Assurez-vous en mettant les sachets que les articulations du coude et du genou restent bien libres et faciles à plier (que le noeud du sachet ne tombe pas juste à cet endroit par exemple). J'ai ajouté de la ouate partout autour des sachets afin qu'on ne puisse pas sentir la semoule en tâtant le bébé. J'ai remis toute la ouate qu'il y avait initialement (sauf que cette fois-ci une partie est dans la tête).

DSC_0752

- refermer le bébé
Marie, comme a son habitude, a prodigué des conseils très judicieux dans sa vidéo. Elle explique notamment qu'il vaut mieux utiliser un tissu extensible pour refermer le bébé, afin de préservé la mobilité du bassin et l'écartement des jambes.
Ne disposant pas de chutes de tissu extensible,c'est à ce stade qu'en en jeu une vieille chaussette de mon premier enfant, qui va donc vivre une nouvelle vie. 

DSC_0753

Cette photo pour vous faire admirer mes non-talents de couturière et décomplexer tous ceux qui diraient "mais je ne peux pas faire ça, je ne sais pas coudre"

DSC_0755

Et pour finir, j'ai mis une couche à mon bébé, afin d'éviter une potentielle descente d'organes due à l'extensibilité de la vieille chaussette déjà toute détendue. 

DSC_0756

Je vous présente donc Lilwenn et William, mes 2 poupons jumeaux lestés pour vous servir :)
Premières impressions : bébé moelleux, agréable à manipuler, avec des articulations qui se plient bien

DSC_0769

- validation du poupon:
L'heure du verdict a sonné! J'ai fait un noeud devant et un noeud dans le dos pour voir comment ils se comportent en situation. 
Pour le noeud devant, pas de problème particulier. Le bébé se met naturellement en cyphose (le dos bien arrondi), un "semblant de tonus" assez réaliste. Les articulations se plient facielement, je suis satisfaite. 

DSC_0770  DSC_0772

En revanche dans le dos, ce n'est pas encore ça : les jambes se plient mais se déplient aussitôt, il est impossible de maintenir les genoux au-dessus des hanches. 

DSC_0773

De plus, la base n'est pas assez lourde, la dernière photo étant particulièrmeent prlante je trouve. 

DSC_0774

Actions à mener :
Je propose 2 actions réparatrices : 
- d'une part lester la base du poupon. Ouvrir le bébé pour ajouter de la semoule me semble compliqué dans la mesure où il n'y a plus beaucoup de place dans le corps du poupon. Je n'ai pas envie d'enlever de la ouate car cela enlèverait du moelleux. Je pense donc plutot partir sur un lestage de la couche. J'estime qu'il faut ajouter au moins 800g au niveau de la base. Je réfléchis actuelement à un moyen de lester la couche avec une matière suffisamment dense pour ne pas prendre trop de place. D'ailleurs si vous avez des idées je suis preneuse ;)
- d'autre part articuler réellement les jambes afin de leur permettre de conserver une position pliée. J'ai pour l'instant pensé à utiliser du fil de fer souple, replié en plusieurs épaisseurs sur lui-meme (le nombre d'épaisseurs sera défini par des essais) et inséré dans les jambes du poupon. Il existe aussi des bigoudis souples qui pourraient convenir.

N'hésitez pas à me laisser vos astuces et idées d'amélioration en commentaire! merci !